Un appartement à Paris - Guillaume Musso


« Mais à partir d'un certain degré d'horreur et de barbarie, le sens et la rationalité n'étaient plus des outils performants pour décrypter les comportements humains. »

Edition: Pocket

Pages: 544

Genre: Thriller

Résumé:

Paris, un atelier d'artiste caché au fond d'une allée verdoyante. 
Madeline l'a loué pour s'y reposer et s'isoler. 
À la suite d'une méprise, cette jeune flic londonienne y voit débarquer Gaspard, un écrivain misanthrope venu des États-Unis pour écrire dans la solitude. Ces deux écorchés vifs sont contraints de cohabiter quelques jours. 

L'atelier a appartenu au célèbre peintre Sean Lorenz et respire encore sa passion des couleurs et de la lumière. Terrassé par l'assassinat de son petit garçon, Lorenz est mort un an auparavant, laissant derrière lui trois tableaux, aujourd'hui disparus. Fascinés par son génie, intrigués par son destin funeste, Madeline et Gaspard décident d'unir leurs forces afin de retrouver ces toiles réputées extraordinaires. 

Mais, pour percer le véritable secret de Sean Lorenz, ils vont devoir affronter leurs propres démons dans une enquête tragique qui les changera à jamais.

Mon Avis:


Rien de mieux que de lire un Musso pendant l’été ! Personnellement je fais ça chaque été, et c’est vraiment agréable de lire cet auteur sans trop se prendre la tête. 

On suit une jeune anglaise, Madeline, qui est enquêtrice dans la police et Gaspard un écrivain qui vient des USA. Ils vont tout les deux se rencontrer dans la demeure de Sean Lorenz, un grand peintre qui est décédé. Jusque là j’étais assez enjouée de commencer ma lecture. Mais ça s’est compliqué. J’ai trouvé que l’introduction était longue. Beaucoup trop de description à mon gout et pas assez d’action. De plus, quand les deux protagonistes ont commencé à enquêter sur Sen Lorenz, j’ai trouvé ça un peu barbant.

Les personnages ne m’ont pas vraiment emballé, je ne les ai pas trouvé très attachant. 

L’intrigue est toujours aussi bien, même si là on savait comment le roman allait se terminer. On a quand même envie d’aller jusqu’à la fin et ça reste toujours un point fort de Musso.

En bref ! J’ai été déçue par ma lecture, d’habitude je suis toujours surprise par la fin, mais là, ça n’a pas été le cas.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

L'instant Présent - Guillaume Musso

Top Ten Tuesday - #5